Vickers-Carden-Loyd Utility.

Moderators: Messalina, Tandorini

Vickers-Carden-Loyd Utility.

Berichtdoor Tandorini » 19 jun 2010, 18:09

Afbeelding

Lorsque en 1935 l'armée Belge entreprit de se motoriser partiellement, un des principaux problèmes auxquels elle se vit confrontée fut d'assurer une mobilité suffsante à ses canons antichars de 47 mm FRC Mod. 1932 (les fameux "quat'sept"). La Belgique s'était déjà intéressée vers 1930 à un petit engin chenillé développé par Sir John Carden et par Vivian Loyd mais les essais réalisés avec une remorque à roues ne furent pas concluants. Cependant depuis 1932, Vickers-Armstrongs fabriquait un tracteur chenillé, désigné "Vickers-Carden-Loyd UTILITY Tractor". Cet engin existait également en une version militaire, que l'armée anglaise avait adoptée sous la désignation de "Tractor, Light GS". De 1933 à 1935, 147 exemplaires avaient été commandés et livrés à l'armée britannique en 2 versions, MK I et MK Ia, dont certains se retrouvèment en 1940 en France au sein de la B.E.F.
C"est sur ce matériel que se porta le choix de l'armée belge. 262 exemplaires à superstructure blindée et 15 véhicules non-blindés furent commandés directement chez Vickers qui les livra en 1935 et 1936. La licence de fabrication fut ensuite acquise par une firme belge, les Ateliers de Construction de et à Familleureux (ACF), qui produisit essentiellement une version améliorée à voie élargie et de type infanterie, à raison de 553 exemplaires commandés en 1936 et 1937 plus de nouvelles commandes en septembre 1939. Un modèle modifié pour l'armée des Indes néerlandaises (KNIL) fut également produit à partir de 1939.
Le tracteur UTILITY était un petit engin circulant sur un train chenillé suspendu par des ressorts à lames. Il était propulsé par un moteur à quatre cilindres associé à une boîte à quatre vitesses avant et une marche arrière. L' armée belge le commanda en 2 configurations en plus de la version non-blindée: un modèle monoplace d'infanterie et un modèle triplace de cavalerie. Ce dernier tranportait les deux hommes supplémentaires sur des sièges tourn's vers l'arrière du véhicule, le chauffeur était assis à l'avant, devant le moteur. La caisse était légèrement blindée et trois panneaux de blindage, montés sur charnières, assuraient une certaine protection de la tête du chauffeur.
Dès 1935 l'organigramme de la Batterie d'armes antichars et d'accompagnement des régiments du Corps de Cavalerie prévoit 22 tracteurs, ce chiffre monte à 31 tracteurs en 1936 lorsque la batterie devient un escadron à 3 pelotons de 2 sections de 2 pièces. Dans les Divisions d'Infanterie, cette Batterie compartera 15 tracteurs, elle changera son nom en compagnie de C. 4,7 de D.I. en 1936, tout en conservant ses 3 pelotons à 2 sections de 2 pièces. En 1936, seront créées les compagnies de C. 4,7 de Régiment d'Infanterie, à 2 pelotons et avec 10 tracteurs. La 7e compangie de chacun des 4 Régiments de Carabiniers Cyclistes en sera également équipée, les chiffres réels au 10.5.1940 variant entre 8 et 17. Des Utility monoplaces sont donc prévus pour chacun des 3 régiments d'infanterie des 6 Divisions d'infanterie d'active et des 6 de 1re Réserve. Les 5e et 6e D.I. plus les 3Cy et 4Cy conserveront cependant le type cavalerie. En 1940, certaines D.I. ne seront pas entièrement équipées, des camions remplaçant parfois les utility. Les Unités Cyclistes-Frontière furent également fournier en utility.
Ces tracteurs absorbèrent une part importante des crédits que l'armée belge consacra à sa motorisation de 1935 à 1940. A l'usage, il apparut cependant qu'ils étaient loin de constiteur le moyen de remorquage idéal pour le canon antichar de 47 mm. A la mobilisation, beaucoup de ces engins accusaient déjà une usure importante et auraient dû être déclassés. Mai 1940 confirma leur inaptitude à couvrir de longs trajets à vitesse élevée au cours d'une geurre de mouvements pour laquelle ils n'avaient pas été conçus. Les Utility Survivants furent adoptés par la Wehrmacht sous la désignation de "Artillerie Schlepper VA 601 (b)" et utilisés à diverses tâches de servitudes. Un certain nombre, fabriqués par les ACF, servirent à tracter le canon PAK 38 au moins jusqu'en 1943.
NEC JACTANTIA NEC METU ("zonder woorden, zonder vrees")

Avatar:De Siciliaanse vlag,oorspronkelijk uit 1282,de triskelion (trinacria) in het midden,is van oorsprong een oud Keltisch zonnesymbool.


Avatar gebruiker
Tandorini
Generaal
Generaal
 
Berichten: 2759
Geregistreerd: 30 mei 2008, 23:18

Keer terug naar Logistieke voertuigen.

Wie is er online

Gebruikers op dit forum: Geen geregistreerde gebruikers. en 1 gast

cron