Les Italiens dans la 2è bataille de la Marne.

Alles over Wereldoorlog 1.

Moderators: Messalina, Tandorini

Les Italiens dans la 2è bataille de la Marne.

Berichtdoor Tandorini » 22 sep 2012, 07:23

SITUATION GÉNÉRALE

L'Armée italienne est représentée sur le front de France par un brillant corps d'armée. Le gouvernement italien, en effet, devant le formidable effort fait par les Allemands en Picardie et dans les Flandres, a tenu à apporter le concours direct de ses troupes aux armées britannique et française, et il a envoyé en France, dans le courant d'Avril, son 2ème corps d'armée (général Albricci) à deux divisions (3ème et 8ème).

Cette arrivée de renforts italiens produit la meilleure impression; elle affirme, ainsi que l'écrit le général Foch au général Diaz, à l'occasion du troisième anniversaire de l'entrée en guerre de l'Italie, "la volonté des Alliés d'aboutir à la victoire finale par l'union de tous".

Il est décidé que les divisions italiennes passeront successivement en secteur sur le front Argonne, Verdun, pour qu'elles s'habituent à combattre au milieu des troupes françaises, puis que le corps d'armée sera regroupé en vue de son intervention dans les batailles prochaines.

La solidarité italienne ne se manifeste d'ailleurs pas seulement sur le front de France, par l'envoi du 2ème corps. En vertu d'un accord passé l'hiver précédent. l'Italie met à la disposition du gouvernement français de nombreux travailleurs auxiliaires (une soixantaine de milliers d'hommes). qui étant donnée la pénurie de main-d'oeuvre aux armées, apportent le plus précieux concours pour l'équipement du front.

2ème CA ITALIEN EN LIGNE ENTRE VRIGNY ET LA POTERNE
Sur la base des ordres émanant de la 5ème armée la 3ème division se déplaça, entre le 9 et le 10 juin, de la zone au Nord de Châlons à celle d'Epernay. Les troupes à cheval , les convois de ravitaillement et les véhicules exécutèrent le déplacement les 9 et 10 avec leurs propres moyens, sur trois itinéraires distincts et en deux étapes; les troupes à pied, par contre, furent transportées par camions la nuit du 10. Le 9 les commandants de régiment, de bataillon et de groupe exécutèrent les reconnaissances des positions auxquelles étaient destinés les détachements respectifs. Les nuits du 11, 12 et 13 la division italienne prit la relève de la 28ème division française et des troupes de la 154ème division qui la renforçait.

Le secteur assumé, dénommé de Nanteuil, s'étendait du bois de Vrigny ( à droite) , où était fixée la liaison avec la 2ème division coloniale (IC.A.C.F.) à l'Ardre ( à gauche) , où le secteur se soudait à la 19ème division anglaise (VC. A.F.). Le secteur était réparti en trois sous secteurs; en chacun d'eux se rangea un des régiments : 75ème, 76ème, et 90ème d'infanterie, prenant position avec deux bataillons en première ligne et en gardant un de renfort. Le 89ème d'infanterie et le commandement de la brigade Salerno constituèrent la réserve de la division.

Le Général Pittaluga, à 8 heures le 12 juin, assuma le commandement des troupes en ligne et, le même jour, à 12 heures, le Général Albricci prit le commandement du secteur.

La 8ème division, entre-temps, était remplacée (dans les nuits du 12, 13 et 14), dans le secteur de l'Aire par la 157ème division française et se déplaçait, cantonnant, dans la zone autour d'Auzéville.

Par la suite elle aussi se transféra dans la zone d'Epernay. Le mouvement, exécuté avec des camions pour les troupes à pied et avec ses propres moyens par les troupes montées, pour les convois de ravitaillement par véhicule, commença le 14 et se termina le 18 juin. Dans les nuits du 17,18 et 19 les infanteries de la division entrèrent en ligne, à gauche de la 3ème division, remplaçant, entre le bois de Bligny et le village de Champlat l'infanterie de la 19ème division anglaise et un bataillon de troupes à l'aile droite du V corps (général Pellé), avec lequel, par la suite, ils restèrent en liaison. La 8ème division plaça cinq bataillons en première ligne, quatre de renfort, et un régiment (le 20ème) en réserve.




NEC JACTANTIA NEC METU ("zonder woorden, zonder vrees")

Avatar:De Siciliaanse vlag,oorspronkelijk uit 1282,de triskelion (trinacria) in het midden,is van oorsprong een oud Keltisch zonnesymbool.


Avatar gebruiker
Tandorini
Generaal
Generaal
 
Berichten: 2759
Geregistreerd: 30 mei 2008, 23:18

Keer terug naar 1914-1918.

Wie is er online

Gebruikers op dit forum: Geen geregistreerde gebruikers. en 1 gast

cron